RetourLA PRESIDENCE LE DRAPEAU D'INFANTERIE MODELE 1852 Par décret du prince – président Louis Napoléon du 31 décembre 1851, tous les drapeaux sont remplacés et l’Aigle français est rétabli. La cérémonie de remise est faite en quatre phases – la revue, la distribution, la messe et la bénédiction, la revue – le 10 mai 1852 au Champs de Mars après une allocution du prince – président se terminant par : “ … Soldats ! Reprenez donc ces aigles non comme une menace contre les étrangers, mais comme le symbole de notre indépendance, comme le souvenir d’une époque héroïque, comme le signe des emblèmes de chaque régiment. Reprenez ces aigles qui ont si souvent conduit nos pères à la victoire et jurez de mourir s’il le faut pour les défendre… ” Dimensions : Hauteur 90 cm x Largeur 90 cm. Soie double tricolore partagée sur chaque face en trois bandes égales parallèles à la hampe et franges de 5,5 cm torsadées et rehaussées par une lézarde sur les trois côtés. Dans chaque angle et sur chaque face une couronne de chêne et de laurier nouées par un ruban entoure les lettres LN en haut côté hampe, et en bas côté flottant, et le numéro régimentaire pour les deux autres côtés. La hampe de 210 cm est peinte en bleue, garnie d un sabot en cuivre doré d’environ 5cm, surmontée d’un aigle en bronze doré d’une hauteur de 20 cm et d’une largeur aux ailes de 24 cm. D’un poids moyen de 2,4 kg, il est constitué d’un caisson de 5 cm de haut par 12 cm de large sur la table supérieure et 9 cm à la partie inférieure, sur une douille de 7 cm de diamètre. L’aigle porte sur le caisson à l’avers le numéro du corps ( 18 ) d’une hauteur de 2 cm et au revers INFANTERIE LEGERE sur 1 cm. A l’avers, en suivant une ligne courbe couvrant les trois couleurs: LOUIS.NAPOLEON / AU 18ème REGIMENT / D’INFANTERIE / LEGERE sur une ligne horizontale pour ces trois dernières mentions. Au revers: en haut, sur la bande blanche deux grandes initiales R.F. et au dessous les noms de bataille au nombre de cinq avec leur millésime : CASTIGLIONNE ( 1796 ) / LA FAVORITE ( 1796 ) / WAGRAM ( 1809 )/SMOLENSK ( 1812 ) / LA MOSKOWA ( 1812 ). Cravate double de 100 cm de long sur 20 cm de large en soie tricolore avec un motif or figurant une branche de chêne et de laurier et en son centre les lettres LN avec franges de 8,5 cm. SOURCE : Pierre CHARRIE, Drapeaux et étendards du XIXème sicècle, Edition du Léopard, 1792.
Mon panier: % article(s)Chercher dans le site
Votre contact
Pour écouter l'intégrale de sa musique, un clic sur l'icone ci-dessous!
Visiteurs
Copyright 2008 de l'A.A.93 R.I
Accueil Son histoire Ses gloires Sa vie Ses chefs de corps Les annexes Ses rangs successifs Le 18ème régiment d'infanterie légère Sa Réserve 1979/1997 Ses historiques Bibliographie L'historique de 1891 L'historique de 1920 L'historique contemporain L'historique du colonel Cochin Ses drapeaux Ses "14 juillet" Son amicale Sa boutique Ses évènements Cérémonie au Sénat Cérémonie en l'honneur du Colonel Muller Cérémonie des Evadés de France Sa vie Le 293ème RI L'historique de 1920 Le 83ème RIT L'historique de 1920 Les liens Web Les Blogs Celui de François Gentreau Celui d'Olivier BarreaudLe 93ème Régiment d'Infanterie "Régiment d'Enghien" et "Régiment de Vendée" Sa devise : "A de tels hommes, rien d'impossible !" Napoléon le 1er juillet 1809