LES DRAPEAUX DES DEMI-BRIGADRES DE L'ARMEE D'ITALIE Vers la fin de 1796, le général BONAPARTE décidait de remplacer les drapeaux de ses demi – brigades par un nouveau modèle d’un dessin unique, en raison d’emblèmes soit en loques, soit non pourvus au sein des bataillons des dites demi – brigades. La fourniture était confiée à Boudet qui en achevait la fabrication le 23 février 1797 et la confection définitive le 29 mai 1797. Berthier choisissait la date du 14 juillet 1797 pour remettre les 93 drapeaux aux délégations de 31 demi – brigades à MILAN. La délégation du 93° reçut trois drapeaux qu’elle rapporta à son emplacement à BELLUNE. Les trois drapeaux de chaque demi-brigade ne différaient entre eux que par le numéro du bataillon et par la couleur distinctive du fourreau servant à fixer l’étoffe à la hampe. 1er bataillon : blanc, 2ème bataillon : rouge, 3ème bataillon : bleu. Dimensions : Hauteur 156 cm x Largeur 156 cm. Taffetas de soie ayant au milieu un carré blanc de 69 cm de côté. Bordure composée de quatre trapèzes portant chacun en partie inégale les trois couleurs. Dans chaque trapèze, la couleur touchant le bord extérieur est rouge, celle du milieu blanche, celle touchant le carré bleu. AVERS Le carré blanc est orné d’une couronne de chêne vert, entourant en partie un faisceau de licteur avec bonnet rouge : au dessus, REPUBLIQUE FRANCAISE, en dessous, DISCIPLINE ET SOUMISSION AUX LOIS MILITAIRES. Aux angles, en diagonale opposée le numéro du bataillon en lettres et celui de la demi – brigade en chiffes, les lettres dorées mesurant 4,5 cm et 7 cm, les numéros aux angles 13,5 cm. REVERS Le carré blanc est orné d’une couronne de chêne vert, en haut : TRAVERSEE DU TIROL. La demi – brigade obtint cette inscription avec la confection du drapeau. En effet, suivant une lettre en date du 11 mai 1797, il ne devait y avoir aucune inscription. L’étoffe est cousue à large bande à la couleur du bataillon. Cette bande enroulée forme fourreau, dont la couture est fermée par un galonnet soie tricolore ou bleue ou rouge. Hampe peinte en spirales tricolores, cravate bleue, blanc, rouge et cordelières à glands. 93° brigade ligne : formée en 1796 avec les 41ème et 207ème. Le 14 juillet 1797 reçoit trois drapeaux modèle Armée d’Italie. Celui du III est pris à MANTOU le 30 juillet 1799. SOURCE : Pierre CHARRIE, Drapeaux et Etendards de la Révolution et de l’Empire. Editions COPERNIC, 1982, revue FIGURINES et TRADITION.
Retour Mon panier: % article(s)Chercher dans le site
Votre contact
Pour écouter l'intégrale de sa musique, un clic sur l'icone ci-dessous!
Visiteurs
Copyright 2008 de l'A.A.93 R.I
Accueil Son histoire Ses gloires Sa vie Ses chefs de corps Les annexes Ses rangs successifs Le 18ème régiment d'infanterie légère Sa Réserve 1979/1997 Ses historiques Bibliographie L'historique de 1891 L'historique de 1920 L'historique contemporain L'historique du colonel Cochin Ses drapeaux Ses "14 juillet" Son amicale Sa boutique Ses évènements Cérémonie au Sénat Cérémonie en l'honneur du Colonel Muller Cérémonie des Evadés de France Sa vie Le 293ème RI L'historique de 1920 Le 83ème RIT L'historique de 1920 Les liens Web Les Blogs Celui de François Gentreau Celui d'Olivier BarreaudLe 93ème Régiment d'Infanterie "Régiment d'Enghien" et "Régiment de Vendée" Sa devise : "A de tels hommes, rien d'impossible !" Napoléon le 1er juillet 1809